Prévention de l'angine virale

Avec quoi ne faut-il pas confondre ?

Il ne faut pas confondre angine virale et angine bactérienne. L’anginevirale ne présente pas de danger ou de complications et ne nécessite donc pas d’antibiotiques. A contrario, l’angine bactérienne à streptocoque nécessite un traitement antibiotique pour prévenir les complications (rénales et cardiaques essentiellement).
Dans de rares cas, l’angine virale signe une mononucléose infectieuse avec une grande fatigue pendant plusieurs semaines. Une prise de sang (MNI-test) permet d’en faire le diagnostic.

Y a-t-il une prévention possible ?

Les angines virales sont contagieuses ; il faut donc éviter d’échanger les verres et couverts, d’embrasser les enfants et mieux vaut se laver les mains fréquemment et avoir une hygiène correcte.
Le port d’un masque type chirurgical permet de protéger son entourage des gouttelettes de salives projetées. De même, mieux vaut éviter de s’approcher à moins d’un mètre d’une personne contaminée.

À quel moment consulter ?

Une douleur à la déglutition, associée à de la fièvre, doit motiver une consultation avec un médecin pour éliminer une origine bactérienne et réaliser un test de diagnostic rapide (TDR). Ce TDR sera négatif en cas d’origine virale et dispense ainsi de la prescription d’antibiotiques.

Que fait le médecin ?

La consultation médicale comporte un examen général et un examen de la gorge avec une lampe et un abaisse-langue. Le classique « dites A » permet au médecin de mieux voir la gorge. L’aspect peut être rouge ou parsemé de points blancs (on parle d’angine érythématopultacée ou d‘angine blanche) et rien ne permet de faire la distinction entre l’origine virale ou bactérienne. La palpation de la région cervicale met en évidence des ganglions.
L’examen clé est le test de diagnostic rapide. Ce test, simple et indolore, consiste à réaliser un prélèvement du fond de la gorge et à le déposer sur un réactif ; le tout dure moins de 5 minutes et permet de dire si l’angine est streptococcique ou non. Si le test est négatif, le traitement symptomatique suffit : antalgiques contre la douleur, antipyrétiques contre la fièvre et collutoires locaux. Si le testest positif, un traitement antibiotique sera prescrit. Le TDR évite donc des prescriptions antibiotiques inutiles.

Comment préparer ma prochaine consultation ?

Une angine virale peut durer plusieurs jours. Le seul traitement efficace est symptomatique (contre la fièvre et la douleur) ; prendre des antibiotiques en « automédication » n’accélèrerait pas la guérison et risquerait au contraire de sélectionner des germes. En revanche, en cas de persistance de la fièvre au-delà de 8 jours, une nouvelle consultation s’impose.