Sinusite: causes et prévention

Définition de la sinusite

La sinusite correspond à une inflammation des sinus (cavités aériennes) de la face le plus souvent due à des bactéries ou des virus. La sinusite peut être aiguë ou chronique. Plusieurs sinus peuvent être atteints, mais les sinusites aiguës maxillaires sont les plus fréquentes chez l’adulte et l’enfant de plus de 3 ans. Des complications neurologiques et ophtalmologiques parfois graves peuvent survenir. On parle de sinusite chronique lorsque les signes persistent plus de 12 semaines.

Risques et conséquences de la sinusite

La sinusite aiguë fait le plus souvent suite à une rhinite ou à une rhinopharyngite virale. Certaines causes spécifiques comme l’allergie, la mucoviscidose, la polypose, ou encore un traumatisme ou un corps étranger sont possibles. Les complications comme la sinusite aiguë suppurée restent rares (entre 1 et 2 %).

Causes et mécanismes de la sinusite

La sinusite aiguë provient d’une inflammation de la muqueuse des sinus, qui entraîne un œdème et des anomalies du passage de l’air et de l’évacuation des sécrétions : le drainage du sinus est empêché par l’obstruction.

Symptômes et signes de la sinusite

La sinusite se manifeste par des symptômes de douleurs spontanées localisées au niveau des sinus : sous l’orbite de l’œil avec une irradiation de la douleur vers les dents (sinusite maxillaire), au-dessus de l’orbite (sinusite frontale) ou derrière les yeux dans d’autres rares cas.
La douleur est majorée aux variations de pression (toux, effort) ou aux mouvements.
En cas de complication, on peut noter une fièvre élevée, un œdème de la paupière ou de l’œil, des douleurs très importantes, insomniantes qui nécessitent une hospitalisation.

Avec quoi ne faut-il pas confondre ?

En cas rhinosinusite aiguë virale (nez qui coule, mal de gorge…), un écoulement nasal et des douleurs des sinus (sinusalgies) sont courants sans surinfection et disparaissent spontanément.
Certaines sinusites maxillaires ont une origine dentaire qui nécessite le traitement de la dent en cause par un chirurgien-dentiste ; la douleur est unilatérale.
Enfin, une allergie ne doit pas être négligée, car la prise en charge thérapeutique de la sinusite aiguë allergique repose sur des traitements très différents (éviction de l’allergène en cause et antihistaminiques).

Y a-t-il une prévention possible ?

Il n’y a pas de mesures préventives pour éviter une contamination et une sinusite. Seuls des soins dentaires rigoureux et des visites annuelles chez le dentiste peuvent prévenir une sinusite d’origine dentaire.
En cas de sinusite, un lavage régulier des fosses nasales est utile avec un soluté hypertonique ou isotonique (sérum physiologique) associé au mouchage du nez et/ou aspiration au « mouche-bébé ».
Les baignades (eau de mer ou piscine) et les changements de pression comme lors des voyages en avion sont contre-indiqués en période aiguë.