Roséole : symptômes et traitement

La roséole infantile est aussi appelée exanthème subit ou sixième maladie, car c’est la sixième maladie de l’enfance provoquant un exanthème infantile (éruption rouge de la peau) à avoir été nommée. Elle est causée par un Herpesvirus, l’Herpesvirus 6. La roséole, dont la période d’incubation est de dix jours, ne dure pas plus de quelques jours. D’origine virale, elle se transmet par contact direct pendant les périodes d’incubation et de fièvre qui précèdent l’apparition des boutons. Les enfants l’attrapent en périodes d’épidémie.

Qui est concerné par la roséole?

 Bénigne, la roséole concerne les enfants âgés de 1 mois et demi à 2 ans environ. Elle devient rare après 4 ans. De ce fait, aucun vaccin n’est indispensable pour l’instant.

Symptômes et signes de la roséole

Les caractéristiques de la roséole (fièvre puis éruption cutanée) sont proches de celles de la scarlatine et de la rubéole. Une forte fièvre de 3 jours (39-40 °C) tombe brutalement à l’apparition de l’éruption cutanée semblable à celle de la rubéole, à la différence que les taches rose clair se développent sur l’ensemble du corps et épargnent le visage. L’éruption, fugace, dure 1 à 3 jours.

Quand appeler le médecin ?

Dès les premiers jours de fièvre pour poser le diagnostic ; et il faut reconsulter lors de complications. Très rares, ces complications sont la déshydratation par diarrhée et les convulsions durant la poussée de fièvre (convulsions fébriles), en général sans gravité.

Traitement de la roséole

Les traitements concernent essentiellement la fièvre. L’administration de paracétamol est conseillée. Pour éviter la déshydratation, il est aussi recommandé de faire boire l’enfant régulièrement au cours de la journée.

Avec quoi ne pas confondre ?

  • Avec les autres maladies éruptives de l’enfance : rougeolescarlatine et rubéole notamment.
  • La varicelle présentant des vésicules et non des taches, il n’y a pas de confusion possible.