Les risques pendant la grossesse

Toutes les grossesses ne se déroulent malheureusement pas comme espérées. Les risques de fausse-couche, de naissance prématurée, de développement d’anomalies chez le bébé, de maladies chez les mamans, et dans les pires cas de décès de l’un ou de l’autre existent. Le suivi médical tout au long de la grossesse permet de surveiller les facteurs de risques, de reconnaître les premiers signes de développement d’une maladie ou d’une anomalie, et ainsi d'agir lorsqu’il est encore temps d’éviter des complications.

Les facteurs de risque préalables à la grossesse

Une première catégorie de facteurs de risques pour la grossesse concernent des facteurs préalables à la grossesse. L’âge de la mère, son état de santé, son hygiène de vie (et notamment sa consommation d’alcool et de tabac) et les éventuels problèmes déjà rencontrés au cours de grossesses précédentes sont des facteurs qui peuvent augmenter la probabilité d’avoir une grossesse à risque.

Les maladies contractées pendant la grossesse

Par ailleurs certaines infections, lorsqu’elles sont attrapées pendant la grossesse, peuvent avoir de lourdes conséquences sur la santé du bébé et de la mère. On peut citer la toxoplasmose, la listériose ou encore la rubéole. D’autres types de risques sont propres à la grossesse, comme le décollement placentaire au cours des trois derniers mois qui peut provoquer une hémorragie très importante et la perte du bébé.

Les complications au moment de l'accouchement

Enfin, des complications peuvent également survenir au moment du travail et de l’accouchement : embolie du liquide amniotique, dystocie de l’épaule, prolapsus du cordon ombilical ou enroulement du cordon, etc.

Mais que les femmes enceintes se rassurent, de nos jours de nombreuses complications sont prises en charge efficacement.