Grossesse : signes, suivi et risques

La grossesse d’une femme dure en moyenne neuf mois, période à l’issue de laquelle celle-ci donne naissance à un bébé. De la fécondation à l’accouchement, l’embryon puis le foetus se développe et se prépare à sortir de l’utérus maternel.

Les signes de la grossesse

Certains signes permettent de repérer une grossesse : seins douloureux, nausées, vomissements, fatigue inhabituelle, besoin fréquent d’uriner, etc. Cependant, pour être sûr qu’une grossesse est en cours, il est indispensable d’effectuer un test de grossesse. Si le test urinaire est le plus répandu, le test sanguin est en revanche le plus fiable. Il est généralement effectué dans un deuxième temps, souvent pour confirmer le test urinaire.  

Le suivi de la grossesse

Semaines après semaines, la grossesse est suivie de près. Consultations, analyses et examens se succèdent suivant un planning détaillé. Les semaines sont comptées par les médecins à partir de la date du premier jour des dernières règles : on parle de semaines d'aménorrhée (SA). Une grossesse normale dure entre 39 et 41 SA. La date prévue d’accouchement est appelée le terme.

Les grossesses à risque

Une grossesse à risque est une grossesse au cours de laquelle surviennent des complications risquant d’avoir un impact néfaste sur la santé de la mère ou du bébé. Une grossesse à risque peut mener à une fausse-couche, une naissance prématurée, des troubles du développement ou anomalies génétiques (par exemple la trisomie 21) pour le bébé, etc.

Certains facteurs de risques sont préalables à la grossesse, comme l’âge de la mère ou son état de santé, tandis que d’autres surviennent au cours de la grossesse, comme les infections. Parmi les infections les plus courantes, on peut citer la toxoplasmose et la listériose (toutes deux évitables en suivant des règles d'alimentation), ou encore la rubéole. Une femme qui consomme de l’alcool, fume du tabac, ou souffre d’une maladie (par exemple d’obésité ou d’hypertension), a plus de chances de vivre une grossesse à risque.

L’accouchement

Les contractions, de plus en plus fréquentes au fil des heures, sont le signes qu’il est bientôt temps de se rendre à la maternité. L’accouchement par voie basse est le type d’accouchement le plus courant. La maman peut bénéficier de la péridurale qui permet de soulager la douleur. Parfois, une épisiotomie est nécessaire pour réduire les risques de déchirure grave du périnée au passage du bébé. En cas de grossesse multiple ou si le bébé ne se présente pas dans une position qui permet un accouchement par voie basse, l’accouchement se fait généralement par césarienne. Suite à un accouchement, suivre un programme de rééducation du périnée est vivement conseillé.