Examen non-invasif - définition

L’examen médical dit non-invasif ne nécessite pas d’effraction de la peau du patient examiné, sauf si celle-ci est très mineur et sans danger, comme dans le cas d’une prise de sang. Contrairement à l’examen invasif, l’anesthésie et l’hospitalisation ne sont donc jamais nécessaires pour effectuer un examen non invasif. Du matériel plus ou moins sophistiqué et coûteux peut en revanche être nécessaire pour certains examens. C’est par exemple le cas de la radiographie, l’électrocardiographie, l’IRM, la fibroscopie, l’échographie ou encore la tomodensitométrie.